Excellente nouvelle pour débuter cette année 2017 : la Ville de Genève arrive en deuxième position du comparatif annuel établi par l’Institut des hautes études en administration publique (IDEHAP) et PME Magazine sur la santé financière des villes suisses, juste derrière Neuchâtel. Avec une note de 5.92 sur 6, Genève réalise même le quatrième score absolu depuis l’existence de ce classement !

Que dit dans le détail cette étude ? La Ville réalise d’excellentes performances sur tous les indicateurs. Elle autofinance ainsi plus que complètement (138%) ses investissements, ce qui lui permet de diminuer sa dette. L’intérêt moyen de cette dette est d’ailleurs stable, démontrant une bonne gestion de la trésorerie. Les revenus de la Ville couvrent parfaitement ses charges (103%). Et les dépenses sont bien maîtrisées, puisqu’elles n’augmentent pour ainsi dire pas.

Après des résultats en demi-teinte lors des deux exercices précédents, principalement en raison des dépenses liées à la recapitalisation de la Caisse de prévoyance de la Ville (CAP), la Ville de Genève renoue avec le haut du classement et démontre une nouvelle fois que ses finances sont solides. De quoi relativiser les discours alarmistes.

A celles et ceux qui n’ont de cesse de peindre le diable sur la muraille, je répète depuis plusieurs mois que la Ville est bien gérée. J’explique aussi qu’avec mes équipes, nous travaillons au quotidien pour assurer à la population des finances saines et permettre à l’administration de délivrer des prestations de qualité. Je rappelle enfin l’objectif politique qui est le mien depuis 2007 et auquel je n’ai pas dérogé : être financièrement et socialement responsable. Aujourd’hui, l’étude de l’IDEHAP apporte une nouvelle preuve de cette santé financière. J’espère qu’elle permettra à chacun-e de se rassurer et d’envisager plus sereinement l’avenir.

Pour plus d’informations sur les résultats de la Ville de Genève, vous pouvez télécharger l’étude complète de l’IDEHAP ici et/ou consulter l’article de PME Magazine ici.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Mots clefs: , , , , ,