Il y a bientôt quatre années, les Genevoises et Genevois m’ont renouvelé leur confiance en me choisissant pour une nouvelle législature au Conseil administratif de la Ville de Genève. Ils m’ont élue sur un programme et des engagements forts, tels que l’établissement de finances saines, la lutte contre toute forme de discrimination et d’exclusion, la promotion d’une économie locale et durable ainsi qu’une plus grande solidarité, au niveau local comme international.

Cette législature a été pour moi l’occasion de travailler sur de nombreux fronts, de lancer des projets novateurs comme de consolider des actions initiées durant ma première législature. Aujourd’hui, l’heure est venue de tirer un bilan de ces quatre années d’action politique.

Parmi les points forts de cette législature, je citerais rapidement

  • Le renforcement de la politique en faveur du logement social, grâce à la redotation de la Fondation de la Ville de Genève pour le logement social (+35 millions)
  • Un engagement déterminé contre les discriminations, avec l’adoption d’une politique municipale en faveur de la diversité et la création du premier poste de chargé des questions LGBT en Ville
  • Des efforts redoublés afin de garantir un emploi de qualité pour toutes et tous, à l’interne de la Ville (combat pour un salaire digne des nettoyeur-euse-s), comme à l’externe (Fonds chômage, plan d’action contre le dumping salarial sur les chantiers municipaux et respect des conventions collectives dans les établissements publics)
  • La promotion d’une économie locale et durable, grâce à des projets novateurs (« réparer plutôt que jeter »), un fort soutien à l’entrepreneuriat local (FONDETEC, ESSAIM,…) et à l’agriculture de proximité (programme « Nourrir à Ville »)
  • Une meilleure formation des jeunes (+100% d’apprenti-e-s, + 14 filières professionnelles)
  • Des finances saines, grâce notamment à la réduction de la dette municipale (-325 millions)
  • Une Ville toujours plus solidaire, par l’augmentation de la part du budget consacrée à la solidarité internationale (0.6% en 2014 contre 0.44% en 2011)

Ce bilan complet peut être consulté ici : Bilan de législature

A quelques semaines de la fin de cette législature, je suis heureuse du travail accompli, même si je sais qu’il y a encore beaucoup à faire. J’aimerais remercier très vivement et très chaleureusement chaque collaboratrice et chaque collaborateur du Département des finances et du logement pour leur engagement. Et saluer également les actions développées par les associations genevoises, sans qui de nombreux projets n’auraient pas pu voir le jour. Ce bilan est un bilan collectif, que je suis fière de vous présenter aujourd’hui.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Mots clefs: , ,