A Genève, nous avons la chance de vivre dans une société multiculturelle et ouverte. Ceci étant, certains stéréotypes ont la peau dure et les droits acquis de haute lutte sont encore trop souvent attaqués. Il s’agit donc de continuer à travailler pour permettre à chacune et à chacun de s’épanouir dans sa Ville, quelle que soit son origine, son sexe ou son orientation sexuelle. C’est le sens des actions développées par les quatre collaboratrices et collaborateurs du pôle Egalité et Diversité de l’Agenda 21.

On peut distinguer trois secteurs d’activités à l’intérieur de ce pôle.

Tout d’abord, l’élaboration et la mise en œuvre d’actions favorisant, à tous les niveaux de la société, l’égalité entre les hommes et les femmes. Je rappelle en effet qu’en Suisse, les femmes continuent de gagner 18% de moins que les hommes et que les représentations genrées cantonnent toujours les individus dans des rôles prédéfinis. Chaque année, pour susciter réflexions et débats, le service Agenda 21 organise donc des événements importants tels que la journée internationale des femmes le 8 mars ou la campagne « égalité, la Ville affiche sa volonté ». Parallèlement, le service soutient de nombreux projets de promotion de l’égalité (par exemple « Futur en tous genres ») et accorde des subventions à des associations actives dans ce domaine.

En second lieu, l’équipe de l’Agenda 21 lutte contre les discriminations liées à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre et pour un meilleur accueil des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et transgenres (LGBT). Ici aussi, il reste encore beaucoup à faire, notamment pour les jeunes ; compliqué en effet de s’accepter, d’assumer son orientation affective et sexuelle dans un environnement social discriminant et parfois clairement hostile. Dans ce contexte, l’Agenda 21 développe des projets de sensibilisation à destination des habitantes et des habitants, en lien par exemple avec la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie du 17 mai. En mai 2013, le service Agenda 21 lançait ainsi la première campagne de sensibilisation contre l’homophobie en ville de Genève en collaboration avec l’association LGBT Youth Suisse. Le service apporte également un soutien financier et logistique aux projets associatifs (à l’image de la Conférence nationale des Familles Arc-en-ciel en 2013 ou du Festival du film Everybody’s Perfect).

Finalement, l’Agenda 21 s’engage à faire de la diversité culturelle propre à Genève une richesse et à lutter contre toutes formes de discrimination. Dans cette optique, il met en œuvre des projets de sensibilisation à destination de la population, en lien par exemple avec la Semaine d’actions contre le racisme. Il développe également, en collaboration avec la Fondation Lilian Thuram  – Education contre le racisme un projet d’éducation à la diversité et l’égalité. Enfin, le Service Agenda 21 apporte un soutien financier, logistique et thématique à des organismes associatifs ou privés qui permettent aux personnes migrantes d’être accueillies dignement à Genève, valorisent leurs compétences et augmentent leurs connaissances linguistiques.

Autant d’actions essentielles pour garantir une société plus égalitaire.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Mots clefs: , , , ,