Poursuite de l’examen des répercussions des coupes dans les lignes 31 avec mon département. Ici, la ligne 31 recouvre des chapitres aussi importants que le paiement des impôts immobiliers et des frais d’émissions d’emprunts. Il s’agit de frais incompressibles, que la Ville de Genève ne pourra pas diminuer.

Dès lors, si la réduction décidée par la Commission des finances devait être votée, elle se concentrerait sur quelques chapitres et impacterait très négativement l’entretien des immeubles de la Gérance immobilière municipale, notamment les travaux légers chez les locataires. Par ailleurs, les frais de conciergerie devraient être réduits de même que le nettoyage des salles communales.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Mots clefs: , , , ,