Dernier billet concernant les lignes 31 des départements, avec cette fois-ci un zoom sur le département de mon collègue Guillaume Barazzone.

Si la décision de la Commission des finances devait être validée par le Conseil municipal, elle toucherait directement  les prestations de nettoiement confiées à des mandataires externes et impacterait en ce sens très négativement la propreté en Ville de Genève. A titre d’exemple, cette coupe pourrait entrainer la diminution de la fréquence du nettoyage des toilettes publiques, la suppression du nettoyage des places de jeux et des parcs durant le week-end ainsi que la suppression de l’entretien des pataugeoires. Des conséquences donc particulièrement néfastes tant pour la qualité de vie de la population que pour l’image de Genève.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Mots clefs: , , , ,