J’étais hier matin à l’Assemblée générale de Green Cross international, qui fête cette année ses 20 années d’existence. J’y ai prononcé le discours suivant :

Mesdames et Messieurs,

Excellences,

C’est un grand honneur pour moi que d’être présente aujourd’hui, à vos côtés, pour cette Assemblée générale de Green Cross International et je vous remercie très sincèrement pour votre invitation. A l’occasion des 20 ans de votre organisation, je voudrais réaffirmer ici l’attachement des autorités de la Ville de Genève à votre action et leur adhésion, pleine et entière, aux objectifs que vous poursuivez. Car depuis 1993, Green Cross accomplit un travail essentiel afin d’assurer un avenir durable à toutes les populations du monde et afin d’encourager la prise de conscience générale de l’impact que peut avoir l’Homme sur son environnement.

Je partage pleinement la conviction qui est la vôtre : un autre monde est possible. J’irais même plus loin en affirmant qu’un autre monde est indispensable. Car le modèle de développement actuel, basé sur la recherche effrénée d’une croissance économique que l’on pensait infinie, a depuis bien longtemps atteint ses limites. Aujourd’hui, à la succession des crises financières et écologiques s’ajoutent malheureusement, partout dans le monde, un accroissement des inégalités, un chômage endémique et une régression des acquis sociaux. Sur l’ensemble de la planète, les écosystèmes sont mis en danger, les ressources naturelles s’épuisent et les populations s’inquiètent. Quel monde sommes-nous en train de construire ? Et quel monde allons-nous léguer à nos enfants ?

Aujourd’hui, il est urgent que nous changions de cap, afin d’assurer un avenir sûr et durable à l’humanité. Il s’agit du seul vrai projet de société que nous ayons à mettre en œuvre durant ce 21ème siècle.

Ma Ville l’a bien compris, raison pour laquelle elle s’est engagée dès 1995 en faveur d’un développement durable. Elle a ainsi fait le choix d’une approche cohérente, efficace et transparente en matière de durabilité, favorisant notamment l’économie locale, la finance durable, la protection de l’environnement et une plus grande équité sociale. Par le biais de son service Agenda 21, elle développe depuis plusieurs années des projets innovants, en matière notamment de promotion de l’égalité, de limitation de la consommation énergétique ou de soutien à des projets d’économie sociale et solidaire. Chaque jour, la Ville de Genève mesure les bénéfices directs de ces projets et leur influence décisive sur la qualité de vie de sa population.

Par ailleurs, en sa qualité de plus grand « réseau vert » de la planète, ma Ville joue aussi un rôle essentiel au niveau international. Car grâce à la présence sur le sol communal d’une cinquantaine d’organes intergouvernementaux, de très nombreuses organisations non gouvernementales spécialisées et d’une dizaine d’instituts académiques, Genève constitue aujourd’hui un véritable pôle d’excellence environnemental. Ma cité offre ainsi un terrain privilégié pour une collaboration entre l’ensemble des acteurs impliqués en faveur du développement durable. Une collaboration qui s’avère essentielle.

Car, Mesdames et Messieurs, face à l’ampleur du défi qui nous attend, ce n’est qu’en unissant nos actions et nos efforts que nous parviendrons à un véritable résultat. Ce n’est qu’en conjuguant actions de terrain, mise en place de politiques publiques durables et sensibilisation de la population comme des autorités, que nous parviendrons à cette transition économique, écologique et sociale tellement indispensable. Dans cette optique, le travail mené par Green Cross International est fondamental et je voudrais, une fois encore, le saluer.

Je vous souhaite de très belles festivités pour votre 20ème anniversaire ainsi qu’une excellente assemblée générale. Je vous remercie de votre attention.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Mots clefs: , , , , ,