Hier, j’ai officiellement lancé la nouvelle campagne « égalité, la Ville affiche sa volonté », menée chaque année depuis 2008 par la Ville de Genève. Cette campagne d’affichage, organisée durant le mois de juin pour rappeler l’inscription du principe de l’égalité des droits dans la Constitution fédérale le 14 juin 1981, vise à sensibiliser la population à la question de l’égalité entre les femmes et les hommes. Car si de nombreux progrès ont été réalisés, il reste encore beaucoup à faire.

Cette année, la campagne attire donc l’attention de la population sur les inégalités qui touchent les femmes dans les sphères professionnelle et privée, à travers notamment des phénomènes du « plafond »  et des « murs de verre », ainsi que sur l’inégale répartition des tâches domestiques. Les trois affiches encouragent ainsi à une réflexion sur nos représentations des genres, en mettant en scène des poupées qui sont le symbole d’une vision stéréotypée des femmes et des hommes, et en jouant sur l’inversion des rôles qui leur sont traditionnellement attribués.

Au-delà de l’importance de rendre visibles les questions d’égalité dans l’espace public, cette campagne est aussi l’occasion de tirer le bilan des actions que mène la Ville de Genève, tant vis-à-vis des citoyens et citoyennes genevois-e-s qu’au sein de son administration.

Je rappelle en effet que la Ville souhaite être un employeur exemplaire et qu’elle s’engage avec conviction pour la réalisation de l’égalité professionnelle au sein de ses services. Depuis 2009, forte d’un règlement en la matière, elle met en œuvre des mesures concrètes en faveur de l’égalité à tous les niveaux de la gestion des ressources humaines, du recrutement aux entretiens périodiques en passant par la formation et les salaires. Les résultats sont probants : entre 2007 et 2012, le nombre de femmes cadres supérieures au sein de l’administration municipale a augmenté de 26% (passant de 30% au 31.12.2007 à 38% au 31.12.12) et le travail à plein temps a substantiellement baissé en faveur du temps partiel.

Parallèlement, la Ville de Genève mène de nombreuses actions de sensibilisation de la population, dans le cadre par exemple de la Journée internationale des femmes du 8 mars ou lors de la Journée Futur en tous genres. La Ville soutient également le tissu associatif féministe et féminin genevois par le biais de subventions et développe ses réseaux locaux, nationaux et internationaux en matière d’égalité.

La campagne d’affichage lancée hier s’inscrit donc dans l’engagement global de la Ville de Genève pour une société plus égalitaire. Je m’en réjouis.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Mots clefs: , , ,