Pré en bulle / les Artichauts

La campagne dans la Ville, ça vous surprend ? Et bien, c’est exactement ce que réalise le Projet Artichauts au cœur de la Ville dans le parc Beaulieu.

Mais, vous seriez tout à fait en droit de vous demandez pourquoi la Ville s’intéresse aujourd’hui à l’agriculture ?

C’est très simple, l’agriculture, c’est l’affaire de toutes et tous ! C’est le principe même de la souveraineté alimentaire que de reconnaître le droit à chacun et chacune d’entre nous de savoir quelle agriculture nous voulons et à travers cela, quelle alimentation nous voulons.

De plus, avec 41% de la population totale du canton, la Ville est la commune la plus peuplée de la République. Pour les citadins et les citadines, la campagne n’est pas seulement le lieu de production de l’alimentation mais également « un poumon vert », un lieu de loisir et de détente à proximité du centre. Si l’on poursuit des objectifs de qualité de vie pour toutes et tous, les liens « ville /  campagne » doivent donc impérativement faire partie de la politique communale. Avec ce projet, la campagne n’aura jamais été aussi proche.

Aujourd’hui, on voit que le système alimentaire industrialisé est peut-être en mesure de répondre en « quantité » à nos besoins alimentaires, mais il échoue totalement quant aux critères de qualité et de diversité de la production alimentaire. Ce qui a pour conséquence de menacer la survie de notre environnement.

Ce système, on le sait, est aussi celui des contraintes exercées par les filières agroalimentaires sur les producteurs et les productrices : semences, calibrage, prix : tout est imposé ! Le résultat est une détérioration des conditions du monde paysan.

Dans ce contexte, je suis donc pleinement convaincue de l’intérêt de soutenir partout où on le peut, y compris en milieu urbain, des expériences qui favorisent le développement de modes alternatifs de production, de distribution et de consommation.

C’est dans cet esprit que mon département soutien le projet des Artichauts, déjà à l’œuvre depuis plus d’un an à Beaulieu.

En effet, avec leur système de cueillette et de vente directe, les Artichauts favorisent la rencontre entre producteur/trice-s et consommateur/trice-s en milieu urbain et contribue, indirectement, au rapprochement de la ville et de la campagne.

De plus, grâce à la production de semences et plantons bios et à la sélection de graines (projet « semences du pays »), une action concrète en faveur de la préservation de la diversité potagère et de la réhabilitation du terroir local est réalisée.

Enfin, de par son ancrage au cœur d’un quartier d’habitation, ce projet constitue un formidable lieu d’expérimentation du « vivre ensemble », fondé sur l’échange et sur la confiance : on ramasse uniquement ce qui est mûr et l’on paie au moyen d’une tirelire sans surveillance.

Comme on le sait, l’échange et la confiance sont le ciment d’un pacte social durable.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Mots clefs: , ,