Plus de 300 entreprises ont bénéficié à Genève du soutien de la Fondetec (1). Douze ans après sa fondation, l’utilité de cet organisme municipal de micro-crédit est très largement saluée. La Fondetec a trouvé sa vitesse de croisière, grâce à l’admirable travail de ses collaborateurs et de son équipe de direction. Je leur ai exprimé toute ma satisfaction et ma reconnaissance lors de l’événement annuel que la Fondation a tenu le 3 juin dernier.

En augmentant le capital de la Fondetec, en février dernier, le Conseil municipal a renouvelé sa confiance dans la mission du micro-crédit. Je m’en félicite.

La Fondetec pourra ainsi continuer à financer le démarrage ou le développement de petites entreprises qui ne remplissent pas les conditions des banques commerciales. A ce jour, plus de 48 millions ont été accordés à des petites entreprises actives dans le commerce, le service aux entreprises et aux personnes, la construction, l’artisanat et l’industrie manufacturière. En moyenne, chaque entreprise a reçu un prêt de 50’000 francs à un taux d’intérêt de 5%.

Cela a permis de renforcer durablement le tissu économique genevois, en encourageant les bonnes pratiques en matière sociale et écologique.

J’attache également beaucoup d’importance dans la promotion de l’entrepreunariat féminin. Près de la moitié des projets acceptés sont portés par au moins une femme. La Fondetec joue un rôle fondamental dans l’accession des femmes au monde de l’entreprise.

Le micro-crédit est aussi une «success story» genevoise.

(1) Fondation communale pour le développement des emplois et du tissu économique en Ville de Genève.

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
Mots clefs: , , , , , , ,